L’EUR/JOD a campé dans une fourchette étroite pendant la séance américaine.

April 17th, 2015

L’EUR/JOD a campé dans une fourchette étroite pendant la séance américaine”http://theo-213654.skyrock.com/3254077216-MISER-SUR-L-OR.html“. La banque centrale pense cependant que l’impact du choc pétrolier sur la croissance va se dissiper et le PIB réel devrait progresser de 1.7% en 2015.EUR JODencor un +++

Point trading sur la paire AUD/THB

December 25th, 2014

Pour aujourd’hui, nous allons faire un point trading sur la paire AUD/THB–>>http://directionindice.canalblog.com/archives/2015/06/29/32288579.htmlencor un +++

Courtages

September 13th, 2014

Finalement, avec environ 150 valeurs qui cotent sur le SRD à Paris, l’enjeu pour un intervenant est de chasser les titres les plus proches de la grille de lecture que nous venons de décrire. Le vaste choix permet la plupart du temps de trouver des opportunités à saisir.encor un +++

Deux autres conseils

August 23rd, 2014

Deux autres conseils d’utilisation peuvent être énoncés. Le premier consiste à ne s’intéresser qu’aux graphiques laissant apparaître des structures de vagues très lisibles. Il est impératif de délaisser tous les titres qui affichent un parcours chaotique et éloigné des enchaînements de vagues de hausse et des baisses que nous venons d’évoquer. Pour être clair, en cas de doute, mieux vaut s’abstenir.
Autre conseil, la plupart du temps sur http://www.optionweb.info, il est possible d’assister à une alternance entre les phases de structure de vagues lisibles et les phases où les vagues sont brouillées ou peu marquées. En effet, tôt ou tard, les structures se dérèglent. Il est rare comme Géophysique de pouvoir en suivre une pendant quinze ou vingt mois consécutifs. De même, après une période illisible ou difficile, les vagues peuvent se reformer et s’enchaîner proprement. C’est le cas notamment de Carrefour qui revient dans une configuration classique après avoir formé un triangle en sens inversé. Encore une fois, il n’y a que deux possibilités à détecter pour savoir dans quelle configuration est le graphique, ce qui a le mérite d’être simple.
Autre atout apporté par ce système de vagues, c’est la caractérisation permanente du sens de la tendance. L’intervenant  http://courtiersforex.com/cmc_markets.html sait en permanence où le titre doit aller s’il est en tendance. Dans le cas contraire où des seuils non conformes sont enfoncés, la tendance anticipée est invalidée. Ainsi, tant que le marché hésite et change régulièrement de sens, cette mécanique de vagues subit des pertes, mais dès que le titre a trouvé son chemin comme Géophysique par exemple, les opérations gagnantes peuvent s’enchaîner les unes derrières les autres.encor un +++

Le point 3

July 21st, 2014

Le point 3 marque la correction sur AVAtrade du break baissier à la hausse . Théoriquement, les prix doivent redescendre pour enfoncer le précédent point bas (point 4). Mais ils s’arrêtent à nouveau en cours de route (la flèche sur le graphique) et changent de tendance en cassant le point 3 à la hausse. Un nouveau break horizontal (point 5).
Ce break haussier échoue à nouveau et les cours replongent pour réaliser encore un break à la baisse cette fois-ci. Ils cassent enfin le fameux point 4. Mais le break est encore un échec (www.latribune.fr/Bourse.html). En revanche, le triangle inversé est constitué. En joignant les points extrêmes qui servent de référence aux breaks, nous voyons bien une sorte de cône orienté vers l’avenir.
Ce type de situation est la pire qui puisse arriver. Heureusement, elle n’arrive pas trop souvent, ce qui favorise la mise en place d’une méthode d’investissement fondée sur cette succession de vagues à la hausse et à la baisse.
A noter qu’à la suite de cette séquence d’échecs, une nouvelle série de breaks bien organisée a lieu en point 1, 2, 3 et 4 sur la droite du graphique de Carrefour.
Une précision toutefois s’impose. Si avec un peu de pratique, ces séquences deviennent source d’inspiration fructueuse pour trader en ligne, quelques pièges sont à éviter. Il est par exemple important de ne pas confondre les échelles de temps à l’intérieur des vagues. Très concrètement, il arrive fréquemment que des breaks intermédiaires aient lieu au sein de structures de vagues. Il est impératif de les délaisser. Sur le graphique numéro deux de Géophysique, après le break en point 1, une longue période de correction débute marquée par le point 2, qui représente le point bas. Avant l’arrivée du break haussier suivant (point 3), le titre construit des vagues intermédiaires à même de générer des signaux dont il ne faut pas tenir compte. Sinon, l’analyse de la structure des vagues perd toute sa cohérence d’ensemble.encor un +++